L’IRHSES, comment participer ?

vendredi 8 avril 2011
popularité : 12%

Tous ceux qui sont intéressés par l’histoire de notre syndicalisme peuvent apporter leur contribution. Il n’est pas nécessaire d’être professeur d’histoire ou d’avoir été un militant avec des responsabilités importantes.

Il y a de multiples manières de participer :

1- En attirant l’attention des camarades militants sur la nécessité de préserver les archives anciennes ou qui se créent aujourd’hui dans les S2 et S3 et en participant activement à ce travail d’archivage. Il n’est sans doute pas nécessaire de tout garder.
Au minimum chaque S3 et S2 devrait conserver :
- tous les documents ayant trait aux réunions de leur instances (bureaux, CA, congrès, élections internes)
- toutes les publications et circulaires
- les documents afférents aux élections professionnelles ; les archives les plus importantes des CAPA et divers CTP
- les courriers les plus importants avec l’administration de l’EN, les élus, les partenaires syndicaux, les parents d’élèves
- les documents concernant les actions

Attention : l’IRHSES peut vous conseiller mais ne peut plus accueillir de nouvelles archives des S3. Si vous manquez de place, faites d’abord le tri puis envisagez le transfert de ces documents aux archives départementales. Nous consulter en tout état de cause.

2- En revanche nous sommes prêts à recevoir des documents précieux ou rares que vous pourriez nous dénicher
Collection d’US d’avant 1940, tracts de tendances, cahiers de notes de réunions de S1…
nous sommes particulièrement preneurs de tout document écrit ou de photos sur 1968 et les années suivantes.

Des documents tirés d’archives personnelles seront également les bienvenus pour enrichir nos fonds privés

3- En nous aidant à conserver les témoignages des militant(e)s qui serviront notamment à la réalisation de leur biographie dans le cadre du Maîtron.

Pour ce faire nous avons besoin de beaucoup de volontaires pour faire des interviews, récolter des renseignements. L’idéal serait que nous puissions avoir plusieurs correspondants par S3. Ce travail est urgent

4- En nous proposant des articles pour notre revue Points de repères

5- En nous aidant dans la préparation des colloques auxquels nous participons.
Ainsi, la communication sur le syndicalisme enseignant dans le secondaire de 1940 à 1944 nécessiterait de faire plusieurs sondages dans les archives départementales :
- Quelle était le représentativité du SPES et du SNALCC en 1939 ? Est-ce que les militants ont continué à avoir des relations avec les IA et les recteurs ? Les conseils d’administration des établissements ont-ils fonctionné ?
- Est-ce que les associations professionnelles de Vichy ont eu du succès ? Quels sont les individus qui les ont fait fonctionner ?
- Comment ont été réactivées les anciennes structures syndicales ?
- Peut-on suivre le parcours d’un certain nombre de militants connus ?


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois