La notation des élèves

vendredi 8 février 2019
par  dada
popularité : 13%

La contestation de la hiérarchie fut l’un des éléments idéologiques principaux de mai 68, plus particulièrement de son volet scolaire et universitaire. La réponse du Pouvoir consista à tenter de répondre aux aspirations issues du mouvement, sans remettre en cause les structures du système. C’est dans cette perspective qu’il faut comprendre la réforme des notes du nouveau ministre de l’Éducation nationale, Edgar Faure, nommé par De Gaulle pour calmer le jeu avec le monde étudiant – et lycéen.

En 1969, le ministre tenta de mettre fin, par une circulaire du 6 janvier, à la fois aux classements, aux compositions et aux notes sur 20. On a surtout retenu leur remplacement par des lettres (A, B, C, D, E) bien que le ministre en explicite la signification : « très satisfaisant, satisfaisant, moyen, insuffisant, très insuffisant ». La question fit débat dans les salles des profs, ainsi qu’à l’intérieur du SNES, y compris dans la tendance majoritaire Unité et Action.

Un dossier fut consacré à la question dans l’US en janvier 1969.

Pour en savoir plus, voir le PDR infos n° 35, novembre 2017, article " Evaluer" signé Hervé le Fiblec.


Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois