AG du 1er avril 2014 à Marseille

mardi 29 avril 2014
par  dada
popularité : 12%

Assemblée générale du 1er avril 2014, dans le cadre du Congrès du SNES à Marseille

Présents  : J. Agnès, J-P Beauquier, G. Bouchard, F. Boulle, Cadiet, A. Dalançon, Q. Dauphiné, J. Dragoni, J-M. Drevon, L. Frajerman, P. Giovanazzi, H. Le Fiblec, C. Lainé, J. Mariteau, L. Weber.

9 votes par correspondance.

Excusés : L. Astre, M. Leiritz, P. Petremann, P. Toussenel, G. Réquigny

La séance est ouverte à 14h 35

1- Rapport moral

Le rapport moral (cf PdR Info N°26) est présenté et complété par A. Dalançon, président.

Il est rajouté la publication d’un deuxième « Point de repères », consacré au collège, qui a été réalisé pour l’ouverture du congrès et placé dans la mallette de chaque congressiste, ainsi que d’un PdR Info consacré aux décrets de 1950 et aux obligations de service des enseignants, qui a été largement diffusé à l’occasion du débat sur le projet ministériel de refonte de ces textes.

L. Frajerman complète en faisant le point sur la collaboration entre l’IRHSES et l’Institut de la FSU au sujet du chantier « Histoire » de ce dernier.

Le rapport est adopté par 24 voix pour, 0 contre et 0 abstention [en prenant en compte les 9 votes émis par correspondance]

2- Rapport financier

Le rapport financier (cf PdR Info n°26) est présenté par A. Dalançon, président, en l’absence du trésorier Gérard Réquigny.

Les comptes pour l’année 2012-2013, vérifiés par la commissaire aux comptes, sont validés et le rapport financier est adopté par 24 voix pour, 0 contre et 0 abstention [en prenant en compte les 9 votes émis par correspondance]

3- Modifications des statuts

H. Le Fiblec, secrétaire général, présente les propositions de modifications statutaires adoptées par le Conseil d’administration du 7 novembre 2013 (cf PdR Info n°26).

Il rappelle la nécessité d’adapter les rédactions à la réalité des pratiques, compte tenu de l’évolution de la législation relative au contrôle des comptes.

Les nouveaux statuts sont adoptés par 24 voix pour, 0 contre et 0 abstention [en prenant en compte les 9 votes émis par correspondance]

3- Election du Conseil d’administration

Suite à l’adoption des nouveaux statuts, l’assemblée générale doit procéder à l’élection des membres du Conseil d’administration. Ceux-ci seront pour moitié élus pour un mandat de deux ans, pour moitié pour un mandat complet de quatre ans.

La liste présentée par le bureau est élue à l’unanimité.

Sont élus pour un mandat de deux ans

 au titre des membres fondateurs (15) : Louis Astre, Jean-Paul Beauquier, François Blanchard, Jean-Yves Barbier, Luc Bouret, Alain Dalançon, Roland Hubert, Matthieu Leiritz, Pierre Pétremann, Stéphane Rio, Jean Slawny, André Thomy, Monique Vuaillat, Josiane Dragoni, Jacques Agnès
 au titre des membres actifs (3) : Laurent Frajerman, Philippe Laville, Daniel Renard.

Sont élus pour un mandat de quatre ans :

 au titre des membres fondateurs (12) : Michel Blin, Georges Bouchart, Alain Bujard, André Dellinger, Philippe Koechlin, Hervé Le Fiblec, Jean Petite, Danièle Pouzache, André Rosevègue, Pierre Toussenel, Louis Weber, Joël Mariteau.
 au titre des membres actifs (7) : Gérard Aschiéri, Jean-Louis Auduc, Alain Becker, Jacques Girault, Gérard Réquigny, Raphaël Szanjfeld, Quentin Dauphiné.

4- Perspectives d’activité

A. Dalançon rappelle les perspectives immédiates pour l’IRHSES (publications de PdR Infos, participation à l’animation du stage syndical « Mémoire militante et action syndicale » de mai 2014, etc..).
Il ajoute que les deux axes pour l’année à venir sont d’une part le renforcement des liens avec la formation syndicale du SNES, et d’autre part un travail plus coordonné avec l’institut de recherche de la FSU.

F. Boulle, au nom du secteur formation syndicale du SNES, insiste sur la nécessité de développer la formation en direction des sections académiques, notamment dans la perspective du renouvellement des militants et responsables syndicaux.

J. Agnès précise que les travaux de l’IRHSES devraient être plus utilisés pour la formation des militants à tous les niveaux, y compris dans les S1. Il pense qu’il faudrait que l’U.S. se fasse l’écho de ces travaux et productions.

R. Hubert confirme l’importance d’intégrer le plus possible la dimension historique dans la formation syndicale. Il pense que cette dimension devrait notamment être plus prise en compte dans les stages organisés dans les sections académiques.

Enfin, G. Bouchard fait le point sur le travail de rédaction de l’histoire de la section académique de Lille menée par les militants du SNES de l’académie.

La séance est levée à 15 h 50.


Commentaires  forum ferme

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois